L’apocryphe

Pourquoi la Bible « de l’Église Catholique renferme-t-elle 73 livres tandis que la Bible« Prote-stante» n’en contient que 66? Pourtant, le mouvement protestant est sorti du catholicisme. Ces livres additionnels, sont-ils inspirés ou pas ?
La Bible «Catholique » contient certains livres appelés «deutérocanoniques», ce qui suggère qu’ils furent admis en dernier lieu dans la liste officielle de livres bibliques; d’autre les appellent «apocryphes», un mot qui désigne ce qui est non authentique, suspect, ou douteux. Il y a eu beaucoup de discussion au sujet de ces livres au cours de l’histoire, mais pour plusieurs raisons on ne leur attribuait pas l’autorité des autres livres dont l’inspiration n’était pas contestée.
D’abord, les Juifs, de qui nous avons reçu les livres de l’Ancien Testament, ont exclu ces livres apocryphes de leurs Écritures dès le premier siècle de notre ère. Deuxièmement, Jésus et les apôtres ainsi que les autres auteurs du Nouveau Testament n’ont cité aucun de ces livres, tandis que le Nouveau Testament tire des citations (260 fois) ou fait des références (370 fois) à presque tous les livres de l’Ancien Testament. Troisièmement, aucun des auteurs de ces livres apocryphes ne prétend être inspiré, et quelques-uns disent franchement qu’il ne le sont pas. Ces livres ne furent reconnus officiellement par l’Église Catholique qu’en 1546 au Concile de Trente, donc, après que la division s’était déclarée entre Protestants et Catholiques. Au début du Protestantisme, même l’Église Catholique n’avait pas encore décidée en faveur de ces livres «douteux». Vu le manque de preuves en faveur de ces livres, on dirait que l’Église Catholique devait garder sa première position du scepticisme à leur égard.

B.B.

(dans Vol. 1, No. 3)