Le meilleur régime alimentaire pour les petits enfants

Rubrique “SANTE”:
Le meilleur régime alimentaire pour les petits enfants durant les 4 à 6 premiers mois de vie:   Durant les 4 premiers mois, ne donner au bébé que le lait maternel et rien d’autre.
Le lait maternel est le meilleur et le plus pur des aliments pour les bébés. Il est préférable à tout aliment ou formule pour bébé que vous pouvez acheter. Si l’on ne donne au bébé que le lait maternel durant les 4 à 6 premiers mois, cela aide à le protéger des diarrhées et de beaucoup d’infections. 
Si les seins de la mère ne produisent pas
 suffisamment de lait:
* la mère doit boire beaucoup d’eau et d’autres liquides. Plus elle boit de liquide, plus elle produira du lait;
* la mère doit mieux manger. Des aliment contenant protéines et vitamines – arachides, haricots, légumes à feuilles vert foncé, viande, lait, fromage et oeufs – l’aideront àproduire plus de lait pour son bébé. Si la mère est malade: seins gercés, abcès au sein, mastite
* Si la mère a un ou les seins gercés, il faut appliquer une pommade à l’oxyde de zinc après la tétée. Si la blessure est trop douloureuse, on tire le lait dans un bol très propre et la mère nourrit son enfant avec une cuillère.
* Si la mère a un abcès, elle doit continuer à allaiter le bébé avec l’autre sein. Donner aussi à la mére des antibiotiques et tirer le lait du sein malade pour le jeter tant que les antibiotiques n’auront pas fait leur effet. Si les seins de la mère ne donnent pas du tout de lait: 
Il faut qu’elle boive beaucoup de liquide et mange mieux. Faire téter le bébé souvent. Parfois ses seins commenceront alors à produire du lait. Il faut qu’elle se repose, dorme beaucoup.
* Si cela n’est pas efficace, donner au bébé un autre type de lait – lait de vache, lait de chèvre, lait en boîte ou en poudre. Mais il ne faut pas utiliser de lait concentré sucré. On peut ajouter un peu de sucre au lait qu’on donne à l’enfant. Note: quelque soit le type de lait qu’on utilise, il faut y ajouter un peu d’eau bouillie.
David Werner, Là où il n’y a pas de docteur

(dans Vol. 2, No. 1)

 

Comment mieux manger lorsqu’on n’a pas beaucoup d’argent

Rubrique «Sante»: Comment mieux manger lorsqu’on n’a pas beaucoup d’argent
Lorsque l’argent est limité, il est important de l’utiliser avec sagesse. Cela signifie que la coopération et la prévision sont nécessaires. Trop souvent le père de famille pauvre dépense le peu d’argent qu’il a en alcool. en tabac et en thé, au lieu d’acheter des aliments nutritifs (une poule pour pondre des œufs) ou quelque chose qui servira à améliorer la santé de la famille. 
De bons aliments pas chers:

Les protéines animales comme le lait et la viande sont très nutritives, mais aussi chères. La plupart des gens ne peuvent se permettre de consommer beaucoup de nourriture d’origine animales. En fait, une famille pauvre peut compenser le manque d’aliments chers comme la viande et le poisson par la culture ou l’achat des vegétaux riches en protéines comme les haricots, les arachides, les pois, les lentilles qui sont beaucoup moins chers. 
Les gens peuvent être forts et bien portants
 même lorsque la plupart de leurs protéines viennent des végétaux.
Cependant, il est sage de manger un peu de protéines d’origine animale à la plupart des repas. En effet, même les végétaux riches en protéines ne contiennent souvent pas tous les differents types de protéines dont le corps a besoin.
Il faut essayer de manger différents aliments d’origine végétale plutôt que d’en manger principalement un ou deux. Des végétaux variés fournissent au corps des protéines, vitamines et minéraux différents. Par exemple, les haricots et le mais ou le mil, ou la pâte d’arachide, consommés ensemble, satisfont beaucoup mieux les besoin du corps que les haricots et le mais consommés seuls. Et si l’on ajoute d autres légumes et fruits, c’est encore mieux. 
Voici quelques suggestion pour avoir
 davantage de protéines et de mineraux peuchers:
1. Lait maternel. C’est pour un bébé l’aliment le moins cher, le plus sain et le plus complet.
2. Arachides, haricots et autres legumes pois, lentilles, etc. sont une autre source peu chere de proteines. Si on les laisse germer avant de les cuire et de les consomer, leur teneur en vitamine est encore plus grande.
3. Le poisson aussi est souvent moins cher que la viande, tout en étant aussi nutritif. Le poisson séché est encore moins cher et plus nutritif.
4. Oeufs et poulet. Dans beaucoup d’endroits, les oeufs sont l’une des meilleurs manière et des moins chères d’avoir des protéines d’origine animale. Les coquilles d oeufs pilées et mélangées aux aliments peuvent fournir le calcium nécessaire aux femmes enceintes qui ont des plaies, des dents branlantes ou des crampes musculaires.
5. Foie, cœur et rognons. Ils sont particulièrement riches en protéines, vitamines et fer pour l’anemie et souvent moins chers que d’autres viandes.
6. Riz, blé et autres céréales sont plus nutritifs si l’on n’ enlève pas leur peau interne en les moulant. Le riz et le blé complet, modérément moulus, contiennent plus de vitamines que le produit blanc, trop moulu.
7. Les légumes à feuilles vert foncé contiennent une quantité modeste de protéines, un peu de fer et beaucoup de vitamine A. Les feuilles des patates douces, des haricots et des pois, des citrouilles et des courges, et du baobab, sont particulièrement nutritives. Les légumes à feuilles vert clair comme la laitue et le chou contiennent très peu de protéines ou vitamines.
8. Les feuilles de manioc contiennent sept fois plus de protéines que la racine et davantage de vitamimes. Si on les mange avec la racine, on a une grande valeur alimentaire – et cela ne revient pas plus cher. Les jeunes feuilles sont les meilleures.
David Werner, Là où il n’y a pas de docteur Pages 195-198

(dans Vol. 1, No. 6)

Ce qu’il faut éviter dans son régime alimentaire

RUBRIQUE SANTE:
CE QU’IL FAUT EVITER DANS NOTRE REGIME ALIMENTAIRE

Beaucoup de gens pensent qu’il y des aliments qui leur feront du mal ou qu’ils ne doivent pas manger lorsqu’ils sont malades. Ils penseraient aussi que plusieurs aliments différents sont mauvais (ou contre-indiqués) pour une femme qui a un nourrisson. Une part de ces croyances sont très raisonnables; cependant, d’autres font plus de mal que de bien. Très souvent les aliments que les gens pensent devoir éviter sont ceux-là même dont ils ont besoin pour guérir.

Une personne malade a besoin de beaucoup plus d’aliments de construction qu’une personne en bonne santé. Nous devrions nous soucier très peu des aliments qui seraient dangereux pour un malade et penser beaucoup plus aux aliments qui l’aident à retrouver sa santé – par exemple: les fruits, les végétaux, le lait, la viande, l’oeuf et le poisson. En règle générale:
Les mêmes aliments qui nous font du bien lorsque nous sommes en bonne santé sont également bons lorsque nous sommes malades.

De même, ce qui nous cause du mal lorsque nous sommes en bonne santé nous cause encore plus de mal lorsque nous sommes malades.
Evitez ces choses:
-les boissons alcooliques
-le tabac -les aliments graisseux
-trop de piment -trop de sucre et de sucrerie
-trop de café

– L’alcool cause ou aggrave les maladies du foie, de l’estomac et des nerfs. L’alcool cause également des problèmes sociaux.

– Fumer peut causer une toux chronique (à long terme) ou le cancer du poumon, et aussi d’autres problèmes. Fumer est spécialement mauvais pour ceux qui souffrent de maladies pulmonaires (ta tuberculose, l’asthme et la bronchite), et pour le bébé d’une femme enceinte. De même, la femme enceinte ne doit pas boire de l’alcool.

– Beaucoup d’aliments graisseux, de piment ou de café peut causer l’ulcère de l’estomac et d’autres problèmes de l’appareil digestif.

– Certaines maladies exigent la privation de certains aliments. Par exemple, ceux qui ont des problèmes du coeur doivent utiliser peu de sel ou pas du tout.

(dans Vol. 1, No. 1)